Marianne Caron-Frowein

Membre professionnelle

 

375, chemin du Moulin
Saint-François, G0A 3S0

Cell : (418) 829-0331

Courriel : frowein375@gmail.com

Discipline : Peinture acrylique et tapisserie

 

Biographie

Marianne Caron épouse Willem Frowein, est née à Paris XVIe le 12 février 1953, de père canadien et de mère française, a vécu en France ses premières années d’enfance puis au Liban où ses parents ont monté un atelier de tapisseries d’abord à Beyrouth puis à Aynab.

A démarré à l’académie Libannaise des beaux-arts de Beyrouth (ALBA) en 1970 puis Arts appliqués à Paris et le retour aux Beaux-arts et spécialisation pour les cartons de tapisserie. Parallèlement a suivi un apprentissage dans l’atelier Roger Caron à Aynab dans le domaine de la tapisserie « technique Aubusson » basse lisse.

En 1974 a travaillé dans différents ateliers d’Aubusson en France et a créé un atelier de tapisseries avec Gérard Slaguenauffi. Interprétation des œuvres d’artistes tels Liechtenstein, Jacob Agam, Claude Shurr, De Koening, Piet Mondrian, David Rabinowitch, Hippolyte.

Réalisation du carton de tapisserie de Roman Opalka, œuvre de 42 m2.

Triptyque monumental du carton de David Rabinowitch et réalisation d’une tapisserie.

Tapisseries de 9 m et 12 m2 pour le musée des Jeux olympiques de Lausanne en Suisse de l’artiste Sautour Gailllard.

A exposé en Allemagne, aux Pays-Bas à Amsterdam au Consulat de France pour l’expansion économique.

En 1983, premier prix décerné par l’Hôtel de Ville d’Aubusson pour la tapisserie symbolisant l’Ère nouvelle par le lanceur Ariane.

Exposition à Kourou (Guyane française) dans le cadre de la sonde « Giotto » à la rencontre de la comète de Halley. Tapisseries exclusivement créées sur le thème de l’espace et des phénomènes cométaires.

Expositions de peintures et tapisseries à l’Agence européenne à Paris.

Création d’une école de peinture en limousin (FR).

Prix international décerné par les Archives de l’Oise et commande d’un triptyque monumental dans le nouvel édifice des archives de Beauvais.

 

Démarche artistique

 

La peinture est la phase première qui va permettre la propulsion pour la seconde étape, la tapisserie, de prendre forme. Chacune des deux a sa propre expression. Pour mes peintures, la matière et ses subtilités détiennent la même envergure que le deuxième support, la tapisserie

.

Ma démarche artistique consiste en un lien qui retient chaque conception, s’agissant d’une certaine droiture s’harmonisant avec une liberté conceptuelle, celle d’une abstraction qui exige la pureté dans ses formes.

Chaque création est l’objet d’une inspiration spécifique. Celle-ci s’articule au travers de ses lignes, donnant une effusion suggérant l’action et la vie au sein de mes inspirations, idées, soit instantanées soit anciennes tirées de l’histoire de l’être humain en corrélation avec nos temps modernes d’où je soutire les impacts ayant traversé les siècles et présents aujourd’hui.