Biographie

 

Chantal Chênevert a côtoyé les arts très tôt dans sa vie. Sa créativité s’est développée rapidement au contact des artistes à l’œuvre au Centre d’art fondé à l’Île d’Orléans par sa mère, une artiste émailleuse professionnelle. Un peu plus tard, pendant sa jeunesse, elle a suivi différents cours de techniques artisanales.

C’est en 1978, pendant son adolescence, que Chantal a été formée à la technique de la tapisserie haute-lisse. Ce fut pour elle une révélation de pouvoir créer des œuvres picturales, tout en tissant avec différents fibres.

À partir de 1995, elle a exploré la peinture. À cette époque, elle suit  des cours avec Aline Martineau et Marita Boucher, peintres sculpteures. Plusieurs expositions s’ensuivent, notamment des collectifs. En 2014, certaines de ses tapisseries sont exposées à Dakar, au Sénégal, lors du Sommet de la Francophonie.

De 2004 à 2008, Chantal  a opéré la galerie d’art et boutique Au clos de l’Insolite. En 2009, en hommage à sa mère, l’établissement devient  le Centre d’Art Saint-Laurent. Près de 40 artistes de la région y sont associés. Après avoir présidé cet organisme, de 2009 à 2015, elle en occupe aujourd’hui le poste de vice-présidente.

Chantal Chênevert est  membre du regroupement BLEU depuis sa fondation en 2008.


Démarche artistique
 

L’art a toujours fait partie intégrante de ma vie. Je me définis comme une artiste multidisciplinaire : haute-lissière depuis mon adolescence et peintre par la suite. Mon art est de type figuratif, avec une certaine influence d’art naïf. Mes tableaux ont une touche d’impressionnisme.

Selon moi, il n’est pas primordial que les sujets soient identiques à ce que l’on voit : c’est là la touche personnelle de l’artiste,  ce qui le différencie des autres. L’artiste se doit d’être un créateur : pour ma part je m’inspire de ce que je vois, mais lors de mon processus de création, je crée d’après mon inspiration et ce que je ressens, même si mon art est figuratif. Les sujets proviennent de mon imagination.

Comme j’ai commencé ma carrière artistique avec la tapisserie haute-lisse, cette technique influence ma façon de procéder lorsque je peins. La tapisserie est un art qui laisse peu de souplesse dans la façon de faire. Au départ, il faut créer son esquisse et déterminer, dès le commencement, le type de laine et la texture pour chaque espace de l’œuvre. Il y a moins de place pour la spontanéité que lorsque je peins.

En peinture, mon médium préféré est sans aucun doute l’acrylique. Dès le départ, je fais mon dessin, j’applique une pâte pour donner des reliefs à certains endroits et je m’en remets à l’inspiration. Les gestes deviennent plus fluides de cette façon. Pour les couleurs, je suis mon instinct.

Je suis une personne plutôt expressive, un trait qui se manifeste dans mon art par des couleurs fortes, éclatantes. Les thèmes que j’aborde sont variés, mais j’ai une préférence pour les paysages et les fleurs. Ce goût pour la nature provient sans doute de mon inconscient, car j’ai presque toujours vécu à la campagne. C’est comme si j’en étais imprégnée naturellement. J’aime l’histoire et l’architecture et ceci se dépeint dans mes paysages : j’ai souvent le réflexe d’ajouter quelques bâtiments pour agrémenter mes tableaux. Les fleurs ont également beaucoup d’importance dans ma vie et dans mes œuvres, où on les retrouve souvent à l’avant-plan. 

Mes œuvres me permettent de m’exprimer et font connaître aux autres ma façon d’être. Je mène une vie simple avec un soupçon de folie à mes heures.

 



 

 

 

 

Chantal Chênevert

Membre professionnelle

 

Boutique et galerie d'art Centre d'art Saint-Laurent
6804, chemin Royal, 
Saint-Laurent, G0A 3Z0
Tél.: (418) 828-2161 et (418) 828-0971

Atelier ouvert tous les jours de 10 h à 17 h,  de la mi-juin à la mi-septembre


Courriel:  cchenevert@videotron.ca


Disciplines: Tapisserie haute lisse et peinture