Biographie
 

Il y un peu plus de vingt ans, Yves Robitaille a choisi de s’installer à St-François de l’île d’Orléans dans le but de créer et de diffuser ses œuvres dans un environnement étroitement lié au caractère particulier de sa production, des sculptures polychromes en bois et métal de récupération inspirées de la faune sauvage de l’île d’Orléans, principalement les oiseaux.

 

Il a restauré sa maison ancestrale en respectant le caractère architectural traditionnel des lieux. Sa boutique À l’Ombre du Vent est installée dans la vieille remise située juste derrière sa maison et son atelier dans la vieille grange.

 

Ses œuvres, maintenant acquises par plusieurs collectionneurs québécois, canadiens, américains, européens et même asiatiques, savent charmer les amants de la nature et les amateurs d’art authentique. Le travail d’Yves Robitaille perpétue une forme d’art populaire québécois.

 

 

Démarche artistique

J’ai développé une forme très personnelle d’art populaire inspirée de la faune sauvage de l’île d’Orléans, principalement les oiseaux. Je travaille à partir de bois et de métal de récupération. J’applique les couleurs de façon à obtenir une patine rehaussée par une technique de finition cérusée. La facture naïve de mon dessin et mes jeux de couleurs s’inscrivent bien dans la tradition folklorique de l’art naïf québécois :

 

« L’art populaire n’est pas une notion aux contours très nets. Selon les auteurs et les époques, il a été perçu différemment, assimilé tantôt à l’art traditionnel, tantôt à l’artisanat, tantôt enfin à cet art que conservateurs de musées, collectionneurs éclairés et chercheurs ont qualifié tour à tour de naïf, rustique, primitif ou paysan. »1

 

1 Source : Pour passer le Temps (Les cahiers du patrimoine), no.17, Les Publications du Québec.

 

Yves Robitaille

Membre professionnel

 

3201, chemin Royal,

Saint-François, G0A 3S0 

Tél. ; 418-829-1103

 

Courriel : alombreduvent@me.com

Site web : alombreduvent.ca

Boutique: À l'ombre du vent

Discipline artistique:  Sculpture d'art populaire

 

© Roland Thériault